“Lutter contre les stéréotypes liés au genre” : les associations retenues

Inscrit dans la période entre septembre 2018 et août 2019, l’appel à projet dédié aux stéréotypes du genre a pour objectif d’alimenter les réflexions, développer des outils et tester des pratiques qui pourront être diffusées.

Cet appel à projets porte l’ambition de soutenir des projets variés. Sans être exhaustif, pouvaient être soutenues :
• Les actions de terrain et d’accompagnement des acteurs, des associations, des médias communautaires
• Les actions de plaidoyer
• La sensibilisation, l’information et la communication.

Liste des associations retenues

1/ Association Initiatives pour la Protection des Droits des Femmes -IPDF

Projet Université et société civile ensemble pour mettre fin au mariage des mineures
Lieu du projet : Fès

Soulignant une asymétrie dans les décisions de justice, l’association s’engage pour sensibiliser les jeunes aux mariages engageant des mineures et aux décisions qui y sont liées. En développant des ateliers de simulation de plaidoirie, de formation/sensibilisation au genre comme outil efficace de déconstruction des préjugés sexistes dans un projet de jeunes, porté par les jeunes et pour les jeunes, l’association vise à crée du débat chez les étudiants concernés.

Bénéficiant de l’appui de l’Université Sidi Med Ben Abdallah de Dhar El Mehrez, le projet verra des étudiants sélectionnés par des professeurs de la faculté de Droit participer à des séances de sensibilisation, des renforcements de capacités, des ateliers et des restitutions autour de cette thématique forte. A l’issue de la tenue d’un procès symbolique, une remise de prix est prévue. Le projet engagera plusieurs centaines d’étudiants et une quinzaine de doctorants en Droit.

2/ Association Achbals du Maroc culturel et artistique (AMCA)

Projet « Nos femmes d’abord »
Lieu du projet : Oujda-Angad , Jerada , Figuig, Guercif, Nador, Berkane, et Taourir

Le projet” Nos femmes d’abord “, consiste à promouvoir la culture de l’égalité des· sexes, dans les sept provinces de la Wilaya d’Oujda, ce projet propose de sensibiliser les citoyens a participer au débat public autour de la thématique d’égalité des sexes, en utilisant les techniques de théâtre de rue dans les espaces publics. Porté par une association ayant déjà travaillé avec le Bureau International du Travail et l’Agence de développement social, le projet vise à élaborer une pièce de théâtre “nos femmes d’abord” et donner des représentations dans plusieurs villes. Alors qu’un service civique va être intégré à l’équipe du projet, cette pièce de théâtre de rue, rédigée par un dramaturge qui sera désigné à l’issue d’un appel à candidatures, promet de s’attaquer aux stéréotypes et toucher une audience assez large, dans les sept villes de la région de l’Orientale : Oujda-Angad , Jerada, Figuig, Guercif, Nador, Berkane, et Taourirt, dont trois provinces urbaines et quatre rurales.

3/ Association Maroc Art’Chimiste

Projet « Kayna’s Caravane »
Lieu du projet : Tétouan, Tinghir, Deroua, Oujda et Agadir

Ce programme découle directement du projet I Walk With Her, initié en Tunisie, et visant à organiser des marches de “réappropriation de l’espace public”. Lancé en 2016 à la rencontre des femmes au Maroc, Kayna’s Caravan s’élargit et propose un programme spécifique au bénéfice de la communauté locale et des femmes, de la société civile et des institutions locales via :

– plusieurs ateliers de formations à destination des associations et institutions locales sur la lutte contre les stéréotypes liés au genre.
1 rue Ibn Hajar – RABAT – Agdal – BP 602 – Rabat Chellah – Téléphone : (212) 537 27 66 73 – Télécopie : (212) 537 27 67 10 2

– l’organisation de marches de réappropriation de l’espace public et organisation d’activités sportives dédiées aux femmes dans l’espace public.

4/ Association Maroc Volontaires

Projet « dessinons les nouvelles masculinités »
Lieu du Projet : Salé

Cette association, initialement composée d’étudiants et centrée sur la diffusion de la culture, a commencé à travailler sur les stéréotypes en s’interrogeant sur l’absence de femmes au sein de son groupe. Ayant évolué, et acquis une bonne expérience en matière de sensibilisation, dans les quartiers sensibles de Salé, elle s’appuie désormais sur un partenariat avec l’association Quartiers du Monde, dont les outils pédagogiques (financés par l’AFD) vont permettre de mener des ateliers de sensibilisation dans les écoles. Un atelier de création artistique, encadré par un dessinateur, de 7 jours permettra de faire une exposition sur la lutte contre les stéréotypes liés au genre, via dessin et caricature.

5/ Association théâtre Aquarium

Projet « théâtre forum contre les stéréotypes liés au genre »
Lieu du Projet : Rabat

Le théâtre Aquarium, réputé au Maroc pour son activité artistique ciblant les droits humains en général, souhaite mener des ateliers de “théâtre forum” dans deux écoles de quartiers difficiles de Rabat. L’idée est de composer des scénettes, d’une vingtaine de minutes sur les discriminations liées au genre, et de les utiliser comme ouverture d’une discussion. Le projet «Théâtre Forum contre les stéréotypes liés au genre» consiste à mener des actions de sensibilisation au profit des jeunes écoliers à travers le théâtre interactif, considéré comme outil pertinent de prise de conscience des problèmes de société et comme un moyen actif d’y répondre par la réflexion et l’implication.
Ces créations pourraient être pérennisées comme un outil de sensibilisation dans d’autres écoles.

6/ Collectif des Communautés Subsahariennes au Maroc (CCSM)

Projet « Ateliers et formations »
Lieu du Projet : Rabat, Salé, Casablanca, Oujda, Fès, Meknès

Cette association travaille depuis plusieurs années sur les questions migratoires. Au Maroc, plus de 60% des personnes en situation irrégulière sont des femmes, et la grande majorité d’entre-elles souhaitent s’installer au Maroc, confrontées à un grand nombre de difficultés d’insertion sociale, professionnelle. Le projet vise à créer une pièce de théâtre pour déconstruire les stéréotypes, basés plus spécifiquement sur les récits des femmes migrantes. Au sein des espaces culturels de Rabat, Salé, Casablanca, Oujda, Fès, Meknès, et les publics, notamment scolaires, seront sensibilisés. L’équipe de ce projet est mixte ( en terme de genres et en termes de nationalités)

7/ Union sportive et animation culturelle

Projet : Répandre les valeurs de tolérance et déconstruire des stéréotypes et des clichés avec la pratique sportive féminine à MAHDIA en jouant le football
Lieu du Projet : Kenitra et Mahdia

Cette association créée il y a peu, en 2018, a pour objectif est de fédérer filles et garçons autour des valeurs du sport et du football et de déconstruire ainsi les stéréoptypes liés à la pratique sportive. Le projet propose des séances d’animation sportive à destination des jeunes dans un panel d’ écoles et collèges, tout en sensibilisant les instituteurs à la manière d’enseigner le sport de façon mixte. Des Conférences de sensibilisation sont prévues en parallèles avec l’Union de l’Action Féminine à la Maison des Jeunes de
Mahdia.


 

Hicham AmbFR“Lutter contre les stéréotypes liés au genre” : les associations retenues